Iles et ilots

Au-delà de ses principales îles, le Finistère compte un grand nombre d’ilots remarquables tout autour de ses nombreux kilomètres de côtes. L’île Verte de Nevez, l’île de l’Aber en baie de Douarnenez, l’île de Tibidy à l’embouchure de l’Aulne ainsi que de nombreuses îles à l’entrée des abers et dans la baie de Morlaix, chacune présente des atouts de charme auquel il est difficile de rester insensible.

Certaines de ses îles, à l’image de Callot (en baie de Morlaix) ou encore l’île Vierge (près de Plouguerneau) sont accessibles depuis les ports les plus proches. Partez à l’aventure et découvrez ce qu’elles vous réservent !

Île Callot

Situé au cœur de la Baie de Morlaix, l'île Callot est accessible à pied à marée basse. Cette île toute en longueur (2.125 km de long pour 30 à 300 mètres de large) s'étend au nord de Carantec, en direction du large.

L'île Callot a longtemps été exploitée, en particulier au 17e siècle, pour son granit qui a permis de construire de nombreux bâtiments de la région comme une partie du Viaduc ou la Manufacture des Tabacs à Morlaix. Aujourd'hui, l'exploitation du granit a été supplantée par les cultures maraîchères. Au nord s'étend une réserve naturelle protégée par le Département.

Au sommet de l'île, vous découvrirez la chapelle Notre Dame de Kallod, lieu de pèlerinage depuis le 6e siècle. Elle fut plusieurs fois reconstruite, c'est pourquoi l'édifice que vous pourrez voir sur l'île date en grande partie du 17e siècle. Son clocher est classé aux Monuments historiques depuis 1914.

Infos pratiques : 2 parkings se trouvent à l’entrée de l’île. Vous pouvez donc venir sur l'île à pied ou à vélo (même si vous ne pourrez pas circuler à deux roues dans la réserve naturelle). Attention : opération "Callot sans ma voiture" durant les mois de juillet et août.  Attention aux horaires de marée !

Île Vierge

L'Ile Vierge est située à 1.5 km de la côte, au nord-est de l'entrée de l'Aber-Wrac'h dans le Finistère nord.

Son phare, le plus haut d'Europe en pierre de taille culmine à 82.50 mètres. Vous aurez à monter 365 marches pour découvrir le panorama magnifique du haut de cette tour de granit. Dans l'escalier, admirez les 12500 plaques d'opaline, uniques en leur genre.

L'ancien phare, de 33 mètres de haut, se trouve juste à côté. Il sert aujourd'hui d'amer et sa corne de brume est parfois activée.

L'île serait un ancien sanctuaire druidique sur lequel les frères mineurs cordeliers de l'Observance aurait fondé un monastère au milieu du 15e siècle. Ils restèrent quelques dizaines d'années avant de revenir sur le continent.

Infos pratiques : pour venir sur l'île, vous devez prendre le bateau à Landéda avec les Vedettes des Abers. Le phare est ouvert d'avril à octobre. Tarifs : 3€/adulte, 2€/enfant, 10€/pass famille.

Île Tristan

L'île Tristan, face à l'île de Douarnenez tient son nom de la légende de Tristan et Yseult. Ces 7 hectares sont une propriété du Conservatoire du Littoral depuis 1995.

Son histoire est encore très présente aujourd'hui : la conserverie, le brigand "La Fontenelle", la maison de maître et le fortin encore visibles... C'est également une île très verte où alternent landes, verger et jardin exotique.

Vous pourrez rejoindre l'île à pied à certaines périodes de l'année, à marée basse.

Elle est parfois ouverte librement au grand public mais de nombreuses visites sont également organisées par l'Office de Tourisme de Douarnenez.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus ok